A propos

Arno Lafontaine

J’ai rencontré Arno pour la première fois dans un café parisien et découvert ses carnets de voyages – des croquis, des notes et des collages. Ce qui m’émeut d’emblée chez lui, c’est son parcours à l’antipode des modes… Arno crée pour rencontrer des gens et partager avec eux des petits moments de bonheur. Ses œuvres les racontent de différentes manières. Apprenti bricoleur et un rien alchimiste, il touche à tout sans jamais déroger à la règle du sourire. Celui qu’on reçoit, celui qu’on donne. Don et contre-don, troc… Le jeune homme curieux de tout est un rien anachronique dans notre époque de gadgets, sinon provocateur : il peint avec des pigments naturels, des feuilles d’or ou d’argent ; il photographie avec des appareils anciens, il retourne à l’argentique ou à des engins bidouillés, tous adaptés au tirage Polaroid … Il réintroduit l’artisanat dans l’art et se joue du temps. Cette démarche destinée à découvrir et entretenir le plaisir de la surprise – comme au temps de la lanterne magique – est, à notre époque, bienvenue.

Anne Egger


Partager la page de Arno Lafontaine sur facebook Partager la page de Arno Lafontaine sur twitter Partager la page de Arno Lafontaine sur pinterest Partager la page de Arno Lafontaine sur google+ Partager la page de Arno Lafontaine sur linkedin